Interprétation de l’œuvre de Gustave Courbet “Bonjour Monsieur Courbet” (XIXe) intitulée aussi  “La Rencontre”.


C’est l’histoire d’une jeune femme qui repart ou qui arrive.


Je préfère l’idée de la jeune femme très élégante qui repart après être venue récupérer des documents très importants chez ses parents. Une fois de plus, le spectateur fait partie intégrante de l’œuvre. Il est à la fois spectateur et acteur puisqu’il est dans la position des parents de la jeune femme qui voient leur fille partir vers une autre ville après avoir emprunté des chemins de traverse en terre battue et parsemés de coquelicots rouges comme le sang et bleus comme un futur azur qui s’annonce pour elle. 

 

 

Histoire très douloureuse d’une séparation forcée. La composition est triangulaire, l’équilibre est parfait ; vous pourrez aussi y rechercher plusieurs rencontres inattendues, insolites et improbables ; Expression des reliefs, des creux et des bosses.”

Jean Pierre Rémaut