Mon histoire

Jean-Pierre RÉMAUT

 né à Bègles en Gironde (France) en 1947, est un dessinateur professionnel et professeur d’Arts Plastiques et histoire de l’Art.

Il travaille principalement sur des grands formats d’environ 1m2  et plus.

Il est à l’origine d’une collection particulière de 74 dessins colorés dont certains sont encadrés à la feuille d’or grattée. Les dessins sont montés sur châssis de type ébéniste biseauté à 20°.

A l’âge de 13 ans, ses parents l’inscrivent aux cours du soir de l’École des Beaux-Arts de Bordeaux pour y apprendre le dessin académique et le dessin d’ornement. Il fréquente assidûment les formations trois fois par semaine et copie inlassablement ses pairs. Il suit aussi les cours de l’atelier de dessin de l’École Philomatique, le dimanche matin, et obtient à l’âge de 17 ans le premier prix de dessin académique de la Ville de Bordeaux ; Monsieur Jacques Chaban-Delmas, Maire de Bordeaux, lui remet la médaille de la Ville sur la scène du Grand théâtre de Bordeaux.

Il entre définitivement à l’École des Beaux-Arts en 1964 et suit les conseils de ses maîtres : Jean Dupas, Pierre Lardin, Gaston Marty, Robert Charazac et Paulette Expert. Il apprend à maîtriser le dessin, la sculpture ornementale et statuaire, les Arts Graphiques et les Arts Décoratifs. Treize années d’écoles d’arts suivront. Diplômé des Beaux-Arts et des Arts Décoratifs, ancien élève de l’Atelier Paul Belmondo à Paris, il intègre l’enseignement, soucieux de transmettre des savoirs.

Professeur hors classe d’Arts Plastiques, Arts Appliqués et histoire de l’Art, formateur auprès des jeunes enseignants en pédagogie générale et disciplines artistiques, il enseigne depuis plus de trente-huit ans dans un lycée bordelais. Il a la passion du dessin et de la qualité émotionnelle du graphisme qu’il met en pratique dans son atelier sur des formats d’environ 1m2. Il est  également professeur en arts appliqués en CAP, BP et design coiffure dans une école de coiffure de Bordeaux et intervenant occasionnel auprès de ses élèves au musée des Beaux Arts de Bordeaux.

Jean-Pierre RÉMAUT est médaillé de bronze de l’Enseignement technique par le Ministère de l’Éducation nationale ; il est aussi correcteur des examens dans les disciplines artistiques.

Son travail au sein du “Cabinet des Dessins”

Portes ouvertes sur demande et sur rendez-vous de son atelier pour découvrir sa collection.

Vous pouvez y découvrir la méthode d’expression graphique mise au point après 45 années de recherche du support et de la manière de l’utiliser pour exprimer les reliefs, les effets tactiles ainsi que les outils de travail, les constructions par le nombre d’or, à la manière des constructeurs de cathédrales. Les creux et les reliefs effectués sur le support avant de dessiner sont biseautés à 10° pour orienter les jeux d’ombres portées, un peu à la manière des hiéroglyphes en creux de l’Egypte ancienne qui couvrent les parois de l’entrée du tombeau du pharaon Séti 1er dans la Vallée des Rois.

Découvrez également une manière de tailler la mine du crayon, de la pointe d’argent ou du fusain, ainsi que des compositions et des tracés de structures exécutés au cordeau et en référence à la peinture classique, (traits simples, traits sensibles et traits modelés).

Prix et distinctions :

  • Premier prix de dessin classique de l’École des Beaux-Arts de Bordeaux en 1967.
  • Second prix de sculpture statuaire de l’École des Beaux-Arts de Bordeaux en 1968.
  • Prix d’excellence de l’École des Beaux-Arts en 1968
  • 2ème année Diplôme national des Beaux-Arts en publicité et décoration plane 1972
  • Médaille de bronze de l’Enseignement technique en 2009.

Expositions :

  • Amsterdam en 1974
  • Centre culturel Georges Bernanos à Paris en 1990
  • Collégiale de St Émilion en 1995
  • Verde Nero Bordeaux du 1er au 30 octobre 2016

Tous ses dessins racontent des histoires surprenantes,

mis en lumière par l’oeuvre de  Madame Marie-José Camazon, écrivain ;  de Poèmes à mettre entre toutes les mains, suivi de Réflexions sur l’écriture poétique. De la mort de Marat à Véronique, ou les mystères de la création artistique, (10 oeuvres de Jean Pierre Rémaut et plus particulièrement le dessin intitulé ” A Véronique”. Les Éditions Amalthée, 2016.

Présentation  : Qu’est-ce qu’un poème ? Comment est-il écrit ?

Dans quel but ? Quelles sont les contraintes de l’écriture et de l’inspiration poétiques ?

Dans la première partie de cet ouvrage intitulée « Poèmes à mettre entre toutes les mains », l’auteur nous présente une trentaine de poèmes de langues et de sujets variés, à la suite desquels elle se propose de lever quelques-uns des voiles qui dissimulent au lecteur les secrets de l’imagination poétique, pour notre plus grand plaisir.

Dans la seconde partie, « De la Mort de Marat à Véronique », au titre un peu énigmatique, c’est aux mystères de la création artistique qu’elle s’attache, grâce à la collaboration de Jean-Pierre Rémaut, professeur d’Arts Plastiques et d’histoire de l’Art, excellent artiste, qui nous offre quelques-uns de ses plus beaux dessins. Une enquête psychologique et esthétique qui ne peut que nous passionner.

 

Pour en savoir plus sur cet ouvrage cliquez sur le lien ci-dessous :